Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Actualités
AESH et AED
Assistantes sociales
Carrière
Mutations
Promotions
Stagiaires
Conditions de travail
Contacts
Contractuels
Formulaires
Infirmières
Le SNALC
Élections professionnelles
Personnels administratifs
Premier degré
Publications
Fiches Info
Lettres électroniques
Quinzaine Universitaire
Rémunérations
Second degré

Agression au lycée Malherbe de Caen

© Pixabay_Rob Owen-Wahl

Une agression de plus !

Le SNALC Normandie adresse toutes ses pensées à la collègue victime d’une agression au lycée Malherbe de Caen et lui souhaite un prompt rétablissement.

Suite à cet acte inadmissible et inqualifiable, le SNALC espère qu’une sanction exemplaire sera prise à l’encontre de l’agresseur et que la période du « Pas de vague » est belle et bien finie. Aucune excuse ne peut justifier un tel acte.

S’il reconnaît que le rectorat a réagi rapidement en mettant en place une cellule d’écoute et de soutien psychologique, le SNALC espère néanmoins que cette cellule sera présente sur le long terme pour soutenir les élèves et les personnels qui en ressentiraient le besoin. Les personnels, quelles que soient leurs fonctions au sein du lycée, doivent également avoir la possibilité de se réunir pour pouvoir échanger collectivement sur les suites à donner à ce drame.

Cette agression nous rappelle que de nos jours, les violences peuvent survenir dans n’importe quel établissement. Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé sa venue au lycée Malherbe dans les prochains jours. Le SNALC lui demande de ne pas se limiter à un soutien de façade comme ont pu le faire nombre de ses prédécesseurs mais qu’enfin, un ministre agisse pour restaurer l’image des enseignants.

Rouen, le 13 septembre 2022

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi