Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Actualités
AESH et AED
Assistantes sociales
Carrière
Conditions de travail
Contacts
Contractuels
Formulaires
Le SNALC
Élections professionnelles
Premier degré
Publications
Fiches Info
Lettres électroniques
Quinzaine Universitaire
Rémunérations
Second degré

Espérance, expériences, vigilance

© istock_izusek

Lettre Conditions de travail & Climat scolaire

Nous avons changé de ministre mais la situation, elle, demeure la même. Nul doute que les chantiers qui attendent Monsieur Pap Ndiaye sont nombreux. Comme nos attentes vis-à-vis de sa politique. Nous espérons déjà une meilleure communication qu’avec son prédécesseur, afin qu’un véritable dialogue puisse se nouer. Mais le SNALC jugera sur les actes seuls. Rappelons qu’actuellement, nos conditions de travail continuent de se dégrader, au même titre que la paupérisation de nos métiers. Dans le même temps, des expérimentations ont lieu dans certaines académies. Si certaines peuvent s’avérer intéressantes (Toulouse), d’autres sont inquiétantes(Nancy-Metz). Face à cette situation, nos collègues continuent de souffrir jusque dans leurs disciplines (comme on le voit au travers de l’exemple des lettres classiques).

Heureusement le SNALC est là pour vous épauler face aux difficultés rencontrées, à l’image du dossier réalisé sous la supervision de notre vice-présidente à propos des réseaux sociaux.

Plus largement, le SNALC continuera de défendre vos intérêts pour une reconnaissance et des conditions de travail dignes.

Maxime REPPERT
Secrétaire national du SNALC chargé des conditions de travail et du climat scolaire

Et également

Brigades numériques : l’académie de Nancy-Metz pionnière en matière de télétravail
Télétravail : bonne idée ou vrai danger ?
Incivilités graves et rappel à l’ordre : une expérimentation toulousaine
Naine blanche ou supernova ? Enquête sur la souffrance au travail des professeurs de lettres classiques
Réseaux sociaux : #MieuxVautPrevenir…
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi