Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Actualités
AESH et AED
Assistantes sociales
Carrière
Mutations
Promotions
Stagiaires
Conditions de travail
Contacts
Contractuels
Formulaires
Infirmières
Le SNALC
Élections professionnelles
Personnels administratifs
Premier degré
Publications
Fiches Info
Lettres électroniques
Quinzaine Universitaire
Rémunérations
Second degré

Retraites – Grève du 19 janvier

© istock_PeopleImages-1340877540

Le SNALC appelle à la grève du 19 janvier sur les retraites

Le SNALC a pris connaissance des annonces de la première ministre sur la réforme des retraites : recul jusqu’à 64 ans de l’âge légal, accélération du calendrier pour parvenir à une durée de 43 annuités pour un départ à taux plein.

Ces mesures constituent des dégradations objectives pour de nombreux personnels de l’Éducation nationale et de l’enseignement supérieur. À l’heure où les conditions d’exercice de nos métiers se dégradent, où le bien-être des personnels est au plus bas, où notre médecine de travail se meurt et où l’on peine à recruter, cette annonce est un grave contresens et dénote une gestion des ressources humaines absolument calamiteuse.

Le SNALC a déposé un préavis de grève qui couvre ce sujet, mais aussi de nombreux autres, jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Communiqué intersyndical national du 11 janvier 2023

En grève dès le 19 janvier pour le retrait de la réforme des retraites

La Première Ministre a annoncé ce 10 janvier 2023 le report de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans avec une accélération de l’augmentation de la durée de cotisation.

Cette réforme va frapper de plein fouet l’ensemble des travailleurs et travailleuses, et notamment les personnels de l’éducation. La dégradation des conditions de travail, les sureffectifs, les réformes incessantes augmentent la pénibilité du travail, particulièrement dans les fins de carrières. Les personnels de l’éducation, dont les salaires sont maintenus à des niveaux très insuffisants, en particulier les AED, AESH ou agents de catégorie C, vont devoir travailler plus longtemps et voir leurs pensions déjà trop faibles une nouvelle fois amputées, dans un contexte d’inflation.

Le report de l’âge et l’allongement de la durée de cotisation renforcent également les inégalités femmes- hommes : dans notre secteur, composé à 73% de femmes, les effets de décote et les inégalités de pensions seront encore aggravés. Porter plus rapidement à 43 ans la durée de cotisation nécessaire pénalisera les personnels de l’enseignement qui font partie des professions ayant commencé à cotiser tardivement en raison de la qualification exigée pour les concours de recrutement.

Le système de retraites par répartition n’est pas en danger, rien ne justifie une réforme aussi brutale. Dans la foulée de l’appel des organisations interprofessionnelles, nos organisations, représentant les personnels du secteur de l’éducation, appellent les personnels à une première journée de grève et de manifestations le 19 janvier, qui doit donner le départ d’une puissante mobilisation pour refuser le report de l’âge légal de départ en retraite et l’augmentation de la durée de cotisation.

Nos organisations appellent ainsi les personnels à se réunir dans les écoles, les établissements, les services, les secteurs… de manière à se mobiliser fortement par la grève dès le jeudi 19 janvier, à participer aux différentes initiatives organisées en intersyndicale et à discuter des suites à donner à la mobilisation.

Les organisations syndicales de l’éducation se réuniront après l’intersyndicale interprofessionnelle prévue le 19 janvier au soir pour en décliner les décisions dans nos champs professionnels, se donner les moyens de prolonger le mouvement de mobilisation interprofessionnelle et faire barrage au projet du gouvernement.

Manifestations en Normandie

Mises à jour au 16.01

Calvados

Caen : 10h30 – Place Saint-Pierre
Lisieux : 10h – Place François Mitterrand
Vire : 17h30 – Porte Horloge

Eure

Évreux : 14h – Pré du Bel Ebat

Manche

Avranches : 14h30 – Place de la Mairie
Carentan : 14h – Place de la Gare
Cherbourg : 10h30 – Place Napoléon
Coutances : 10h30 – Place Saint-Nicolas
Granville : 10h30 – Place de la Mairie
Saint-Lô : 10h30 – Place de la Mairie

Orne

Alençon : 11h – Place Foch
Argentan : 11h – Rond-point du Carrefour Market
L’Aigle : 17h30 – Place de l’Europe
Flers : 17h – Place du Général de Gaulle

Seine-Maritime

Dieppe : 10h30 – Gare
Fécamp : 14h30 – Espace Henri Dunant
Le Havre : 10h – Franklin/Maison des syndicats
Lillebonne : 14h – Esplanade du théâtre romain
Rouen : 10h – Cours Clemenceau

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi