Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Actualités
AESH et AED
Assistantes sociales
Carrière
Mutations
Promotions
Stagiaires
Conditions de travail
Contacts
Contractuels
Formulaires
Infirmières
Le SNALC
Élections professionnelles
Personnels administratifs
Premier degré
Publications
Fiches Info
Lettres électroniques
Quinzaine Universitaire
Rémunérations
Second degré

Un meilleur traitement pour les professeurs agrégés

© istock_DNY59-1408248110

Lettre Professeurs agrégés

Notre système éducatif a connu en moins de dix ans des modifications significatives qui ont eu des effets délétères sur les élèves, sur nos conditions de travail et sur nos carrières.

En y regardant de plus près, il n’y a guère que nos salaires qui aient du mal à bouger…

Pour le SNALC, les professeurs agrégés méritent un meilleur traitement. Bien sûr, cela passe par la question, centrale, des salaires. Car les professeurs agrégés ont sans nul doute été les plus grands perdants des réformes successives. Cependant, le mot « traitement », employé ci-dessus, est polysémique à dessein. La gestion des carrières, qui ne prend quasiment pas en compte la spécificité du corps des agrégés – à l’exception de quelques points lors du mouvement – est à revoir également. Enfin, les conditions d’exercice et le sens même de notre métier sont devenus de plus en plus problématiques.

C’est pourquoi, à travers cette lettre électronique, le SNALC, qui est depuis longtemps le deuxième syndicat du second degré, vous soumet un état des lieux et des propositions pour que, enfin, vous ayez le traitement que vous méritez.

Sébastien VIEILLE
Secrétaire national du SNALC chargé de la pédagogie

AU SOMMAIRE

Mettre fin au mauvais traitement salarial
Pour un meilleur traitement de la carrière
Traiter les professeurs comme les professionnels qu’ils sont
Remettre la science au centre du village
La mémoire qui flanche
Rendez-vous de carrière des agrégés : retard dans les notifications des appréciations finales
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi